Je reprends mon souffle, je reprends la main!

Disponibilité refusée ; prodédure en référé lancée! Il est hors de question que je me laisse détourner de mon objectif par des tracasseries administratives …Je ne vais pas attendre que l’on statue sur mon sort. Je reprends la main!

Prévoir ou subir! J’ai toujours choisi et je garde le cap. Il était prévu que j’arrêterais d’être maîtresse d’école  fin juin 2008 ; il est naturel que  je célèbre ce départ.

J’invite donc  tous ceux qui m’ont accompagnée dans ce parcours  à un pot de l’amitié pour boucler ensemble cette étape de ma vie ! 1976….2008 ! Quelques années au service des élèves dont 14 à l’école Jean Moulin.

One Response to “Je reprends mon souffle, je reprends la main!”

  1. hayastani dit :

    Marie-Noëlle,
    c’est idiot comme la vie …
    Ce soir, j’ai signé un mail pour nos deux classes, donc, signé de nos deux noms, comme d’habitude. Un mail insignifiant, comme on en fait souvent.
    Et là, une bouffée d’angoisse m’a tout d’un coup submergée. Des larmes à ne pas pouvoir les arrêter.
    Que signera-t-on l’an prochain ? Il n’y aura plus ton nom…
    Inconcevable… Et je n’y avais jamais pensé.

    Simplement te dire, en tant que collègue et « complice », que tu vas nous manquer cruellement. Bien au delà de ce que tu pourrais penser.

    Tu m’as tout appris des « petits » et tu avais encore tant à m’apprendre… Tant de choses à apprendre encore de toi..
    Moi qui ne connaissais que « les grands ».

    La douceur, la mesure, la justesse, la patience, le temps tranquille, l' »intelligence » de ces petits êtres que, grâce à toi, j’ai appris à connaître…
    Simplement espérer, pour être comme « digne de toi », poursuivre ce que tu m’as appris, et continuer le chemin. Pour mémoire et pour te remercier.
    Sache que j’ai vécu, grâce à Agnès et à toi, pendant ces 4 années, les plus belles heures de ma carrière. Rien de comparable aileurs. Ni passé, ni futur, je pense. Cela ne se reproduira pas.
    Jamais je ne retrouverai cette harmonie, ce travail d’équipe et cette tolérance entre nous, sans que rien ne soit jamais dit. Pour tout ça : à toi, encore merci !!!
    A tous ceux qui ne te connaissent pas encore, (et qui devraient le faire), je dis que tu es une très belle personne. Quelqu’un qui marque le chemin. Une grande dame, pleine de coeur, d’énergie et d’intelligence.
    Que ça se sache !
    Encore merci d’être ce que tu es.
    Je te souhaite une bonne retraite. Heureuse et sereine, mais tu nous manqueras.
    Bien amicalement.

    Ta collègue Isabelle


Leave a Reply