Retrouvailles…copines de lycée!

 Il n’y a pas de hasard..

Voici quelques temps, je retrouvais dans les cartons des courriers, cartes postales gardés au fil du temps, stokés dans quelques cartons d’archives..

Et dans la séquence : que sont-ils devenus? je retrouvais plusieurs lettres échangées avec des amies de lycée dont  plusieurs avec Murièle. C’est assez étonnant cette correspondance alors que nous n’avons été qu’une année ensemble au lycée, mais il est vrai que nous avions eu de vrais moments d’amitié…..et puis elle a changé de lycée..et on s’est perdu de vue.

En relisant ces lettres , je me disais que c’était bien dommage…

Et puis voilà qu’hier, de passage chez mes parents, alors que je feuillette le journal local  … je tombe sur cette article!

INCROYABLE!  C’est Murièle!

Je ne la reconnais pas..à l’époque on avait toutes les cheveux longs..et puis 40 ans ont passé! Mais il serait surprenant que ce soit une homonyme!

Dès le lendemain, je décide d’aller voir l’expo…à Vourles, juste au dessus de Brignais. J’arrive à 16heures, heure d’ouverture  et j’entre ; je suis  la première visiteuse….et je  me trouve devant Murièle qui me regarde, étonnée, mais se disant m’avoir vue quelque part!

Bingo et oui, c’est bien moi, c’est bien elle, c’est bien nous!!!! Trop drôle, trop fort…trop sympa!

Je reste l’après midi avec elle qui accueille les visiteurs, et chaque fois, on rit on se regarde et on en revient pas! Et dire qu’on habitait pas si loin. Comme elle vient souvent à Brignais et pratiquement chez les mêmes commerçants que moi, on s’est sans doute croisé mais sans se voir!

Bien sûr, il y a internet, copains d’avant ou  facebook… mais là, c’est ce bon vieux journal qui a servi de transfert..et surtout le hasard…non pas le hasard…

Murièle organise des voyages , je crois que nous allons rattraper le temps perdu…..

En attendant je vais retourner voir son expo qui se termine samedi et j’invite mes visiteurs  (s’il y en a qui s’aventure sur mon blog) de lire l’article pour mieux connaître Murièle et bien sûr d’aller la rencontrer.

Leave a Reply